Cette communication traite, dans un premier temps, de la question de la requalification ou de la mise à jour incontournable des banlieues pavillonnaires édifiées durant le boom économique qui a suivi la deuxième guerre mondiale à Québec. Dans un deuxième temps, la nécessité de mettre au point des outils de consultation permettant de vérifier la pertinence des hypothèses urbaines et architecturales mises en avant auprès de la population résidante est discutée et un exemple de simulation informatique d'un secteur de banlieue re-qualifié est présenté.